J’ai une surprise pour vous, mais avant…

…Vous reconnaissez-vous dans cette histoire ?

Philippe M. est DRH. Il exerce depuis 5 ans dans une PME qui emploie des collaborateurs en horaires décalés. Ce sont des équipes en 3/8 et en 5/8.

Son quotidien est de jongler avec les plannings de roulements, de motiver les collaborateurs, d’assurer un bon climat social tout en maintenant la productivité de l’entreprise. Pour lui le travail posté est une composante de l’entreprise et ne doit pas impacter sa croissance.

Son rôle est de recruter des collaborateurs compétents, efficaces, performants qui aiment ce qu’ils font malgré les contraintes du travail posté et de leur assurer une pérennité dans l’entreprise.

Depuis quelques temps, il perçoit un malaise, les indicateurs sont au rouge. Le taux d’absentéisme est en hausse, celui du turnover et des accidents du travail également. Son constat : des équipes démotivées, un climat social et relationnel sur le fil du rasoir, une productivité difficile à maintenir. Cela impacte l’image de l’entreprise et il commence à rencontrer des difficultés pour recruter.

Il sait que même lorsqu’un recrutement est finalisé, il doit aussi tenir compte de la période d’adaptation des nouveaux arrivants et que cela prend du temps. Il croise de temps à autre des managers d’équipe qui lui font un retour sur le mécontentement des équipes en place qui se plaignent d’assurer de plus en plus souvent le remplacement des absents.

Philippe M. est confronté à des problèmes de budget : le financement des remplacements (recrutement, formation des nouveaux arrivants), le surcoût des heures supplémentaires des équipes restantes, la désorganisation des services, la baisse de motivation des équipes en place qui impacte la production et la qualité de service. Si cela continue même le montant des primes d’assurance va être revue à la hausse.

Tout cela coûte cher d’un point de vue financier mais ce qui préoccupe le plus Philippe M. est l’aspect humain. Il est conscient que la santé de l’entreprise dépend avant tout de la santé des femmes et hommes qui la composent.

Philippe M. est en recherche de solutions. Peut-être est-ce aussi votre cas ?

Son questionnement «Quelles sont les stratégies à mettre en œuvre pour permettre à l’entreprise d’être une de celles où il fait bon vivre, où la croissance est régulière, les équipes stables et ce dans un climat de confiance et d’enthousiasme ?